Mon Avis sur la décision du conseil municipal de Nguidjilone (Gueladio Ndiaye)

Je trempe ma plume sous la tempête de désolation et de regrets sur certaines « autorités « . Je met entre guillemets parce qu’ils n’ont pas pu être à la hauteur des attentes de la population et avoir la capacité intellectuelle d’être à ces poste (municipale de Nguidjilone ).

En premier lieu pour quelques précisions sur l’idée d’attribuer le nom du nouveau lycée de Nguidjilone vient de moi (gueladio) en personne et depuis la pose de la première pierre avec le ministre serigne mbaye thiam je ne cesse de mener ce combat partout où je suis partout les structures que j’ai piloté, la dernière fois c’était lors de l’accueil des nouveaux bacheliers de 2017 à l’ucad organisé par l’AMEEN et devant même le maire sada Ndiaye.
En second lieu je suis un descendant de ce « Assane sadio » car Assane djibini diawli assane, djibini Diary thimbo, djibini babam ( ko président djidi ee mako ho ko doum ndjidoumi ee mako ).

Mais qu’ on se dise la vérité qui est Assane? Qu’ est ce que Assane a fait pour mériter que son nom soit graver sur un lycée? Un établissement, un lieu où est sensé partager du savoir, un espace où les jeunes doivent avoir un référence à mon avis devrait porter le nom d’un savant, une haute personnalité ou un à un défunt dont toute la communauté partage l’avis.

J’ai rien contre toi arrière grand père mais sérieusement je ne veux pas que mon lycée porte ton nom.

Ibrahima Ndiaye (Gueladio )
Étudiant en L2 à la faculté des sciences juridique et politique de l’UCAD

Partagez sur:

Auteur de l’article : Yero GUISSE

Blogueur, Activiste, Rédacteur Web Administrateur.....Blog de Yero Guisse