Interview avec Monsieur El Hadji Kane, Président du groupe « Challenge Elou Events »

La rubrique Interview reçoit Monsieur El Hadji Kane, Président du groupe « Challenge Elou Events ». Monsieur Kane est par ailleurs le Trésorier –adjoint de la 10ème Edition du Festival de Thilogne. Dans cette interview, il revient sur son cursus, le Groupe « Challenge Elou Events », le Festival de Thilogne, sa vision de la politique et ses relations avec El Hadji Baba Maal. Bref, Monsieur El Hadji Kane dit tout…

INTERVIEW…..

Senescoop.com : Monsieur El Hadji Kane, présentez-vous à nos internautes ?

El Hadj Kane : Je m’appelle El Hadji Kane, je suis originaire de Thilogne où j’ai fait mes études primaires, moyens et secondaires  avant d’aller à Dakar pour poursuivre mes études supérieures en informatique. J’ai été dans quelques pays  africains notamment le Benin, le Congo, le  Gabon, la Mauritanie, le Burkina Faso. Je n’ai pas fait des études très poussées mais cela ne m’a jamais empêché de prendre des initiatives pour participer à l’amélioration des conditions de vie de mes concitoyens et à la bonne marche de mon pays.

Senescoop.com : Vous êtes donc le Président du groupe « Challenge Elou Events », pouvez-vous nous expliquer en gros votre groupe et pourquoi vous l’avez créé ?                       

El Hadji Kane : merci, j’ai créé ce groupe pour faire des innovations dans le milieu de l’évènementiel, aussi de permettre aux jeunes talents d’exprimer leur savoir-faire à travers nos projets comme le « Région Rap Tour ». Mais surtout que la culture est une passion pour moi, je sais avec cette envie je peux apporter ma touche pour une production de spectacles inédits au Sénégal.

Senescoop.com : Monsieur Kane, vous avez récemment organisé la 2ème édition du projet « Rap Tour » avec des artistes de la diaspora tels que Mister SAS et Bams de la France et Dread skeezo des USA. Pouvez-vous brièvement revenir sur cette manifestation ?

El Hadji Kane : Oui, d’abord nous avons organisé la première édition au grand théâtre avec 14 groupes de jeunes talents rappeurs venus de toutes les régions du Sénégal, ensuite la deuxième le  08 janvier 2016 au CICES avec les artistes de Diaspora tels que SAS et Bams de France et Dread skeezo des USA avec un concert de lutte contre paludisme qui nous a permis non seulement de sensibiliser les populations mais aussi de récolter de dons de moustiquaires et de  médicaments qu’on a distribué à des associations.

Senescoop.com : Monsieur Kane parlons toujours de Culture ; vous êtes originaire de Thilogne et vous participez aux activités culturelles de votre commune. La ville a récemment abrité la 10ème édition du Festival International Culture et Développement dont vous êtes le directeur artistique. Comment s’est déroulée cette 10ème édition du FESCUD ?

El Hadji Kane : la dixième Edition du Festival Culture et Développement de Thilogne s’est très bien passée avec de très belles innovations, une très forte affluence, une équipe très jeune qui a sue relevée le défi de l’organisation. Vous savez qu’il n’est pas facile d’organiser un festival et celui de Thilogne est devenu un rendez-vous très attendu au niveau national et international. Cette dixième édition reste très diverses avec la participation des troupes traditionnelles Maure, soninké, diola, sérère, les griots, les «Thiaydés», la parade, des moutons entre autres. Il y a eu également  la participation des artistes de renommée internationale  comme El hadji Baba Maal, les Frères Guisse, Bidew Bou Bess. Le Festival International de Thilogne c’est aussi et surtout la promotion des jeunes talents. En dépit de l’aspect culturelle,  il y a aussi le développement notamment dans différents domaines tels que l’éducation, l’environnement, la santé entre autres. Bref, c’est toute une équipe jeune dynamique, motivée  qui a montré tout son savoir-faire en matière d’organisation de journées culturelles. Je remercie également tous nos partenaires qui ont participé à la réussite de  cet évènement.

Senescoop.com : Monsieur Kane, vous êtes un homme de culture et certains disent même que vous êtes l’ami d’El Hadji Baba Maal, le lead vocal du Dande Leniol. Quelles sont vos relations avec le roi du Yéla?  

El Hadji Kane : Baba Maal est d’abord un père mais surtout un très bon ami qui ne cesse du jour au jour de me surprendre. Nous avons voyagé ensemble l’année passée au Gabon, il soutient mes projets, c’est un Monsieur très généreux, humble et très sociable. Je prie le Bon Dieu de l’accorder une longue vie et santé de fer afin qu’il continue de servir le Sénégal et l’Afrique.

Senecoop.com : Monsieur Kane, nous avons suivi récemment votre sortie dans la presse. Vous êtes largement revenu ce qui était convenu d’appeler « la polémique  autour de la participation financière » de Farba Ngom au dernier festival de Thilogne. Vous êtes le Trésorier adjoint de Thilogne Association et développement (TAD). Quelle analyse faites-vous sur cette polémique ?

El Hadji Kane : Encore une fois nous remercions l’honorable député Farba Ngom de nous avoir soutenus financièrement et moralement. Pour le reste je n’ai aucun commentaire à faire.

Senescoo.com : Vous disiez que vous ne faites pas de la politique mais lors de votre sortie certains militants de l’APR de Thilogne vous reprochent d’être un lieutenant de Farba Ngom. Dites-nous, quels sont vos rapports avec l’honorable député ?

El Hadji Kane : très sincèrement je n’ai aucune relation avec l’honorable député et Farba ne connaît même pas qui est El hadji Kane mais  je n’aime pas l’injustice, il faut être juste et conséquent tous ces gens qui passent tout leur temps à critiquer  Farba ne sont cohérents. Farba Ngom est le seul qui soutient jour et nuit les populations de la région de Matam, je suis ni son lieutenant, ni son garde-corps  mais je trouve injuste de voir des gens que Farba en personne a créé se retourne aujourd’hui pour le critiquer sans aucune raison ou à des fins politiques. Ce n’est pas correct et en dehors de cela Farba est le seul soldat du Président Macky Sall dans la région de Matam. 

Senescoop.com : Monsieur Kane, vous vantez beaucoup les mérites de Farba Ngom, seriez-vous prêts à militer à ses côtés une fois que vous décidez de faire de la politique ?

El Hadji Kane : je ne sais pas encore où je vais  militer .Ma décision de faire la politique ne se baserait pas sur le choix de militer aux côtés d’une  personne ou d’une autre.

Senescoop.com : quel regard portez-vous sur la politique au Sénégal ?

El Hadji Kane : la politique au Sénégal perd de plus en plus de valeurs, on note plus d’insolence et l’irresponsabilité gagne de plus en plus du terrain dans ce milieu. Les gens ne militent plus pour des idéologies et le débat politique est trop bas surtout au niveau de la jeunesse. Je pense que les partis politiques doivent penser à modifier leur structuration et essayer d’intégrer des valeurs républicaines et démocratiques.

Senescoop.com : qu’est-ce que vous pensez du bilan du Président Macky Sall à la tête du Sénégal après 4 ans au pouvoir ?

El Hadj Kane : c’est un bilan satisfaisant jusqu’à là. Je pense qu’il manque souvent de suivi dans les projets. Par exemple la décision de baisser le prix du loyer est une très bonne chose pour les populations mais la question a été mal gérée. Le problème de mendicité des talibés dans les zones urbaines, on n’en parle plus, l’autosuffisance alimentaire doit être revue, la question de l’emploi des jeunes, l’éducation, la santé restent des priorités pour moi et l’Etat doit tout faire pour les améliorer. Bref beaucoup de lacunes dans certains projets qui restent quand même innovants.

Senescoop.com : quel est votre dernier mot ?

El Hadji Kane : je vous remercie encore une fois de m’avoir permis de s’exprimer sur certaines questions. Je termine en lançant un appel aux responsables politiques de la région de Matam de travailler la main dans la main pour les relever les défis. Notre région est confrontée à d’énormes difficultés dans tous les secteurs. Je leur demande d’arrêter leurs querelles politiques et de travailler pour les populations. Je remercie toute mon équipe et je leur dit à bientôt avec le groupe « Challenge Elou Events ». Mention spéciale à toute la Rédaction de Senescoop Media (www.senescoop.com)

Réalisé par Yéro Guissé

Blogueur, Rédacteur à Senescoop Media 

Partagez sur:

Auteur de l’article : Yero GUISSE

Blogueur, Activiste, Rédacteur Web Administrateur.....Blog de Yero Guisse