La communication politique à l’ère du digital !

La communication politique suscite de plus en plus la curiosité même si elle est trop souvent réduite à une technique relevant du marketing politique. L’essor des technologies de l’information et de la communication (les médias sociaux et notamment Twitter et Facebook) a modifié les pratiques communicationnelles des partis politiques et leur utilisation des médias.

La communication politique représente la diversité des actions conduites par des professionnels de la communication qui agissent pour le compte d’hommes et de femmes qui exercent la profession de politiciens. Dans une perspective instrumentale, la communication politique est indissociable de techniques empruntées au marketing commercial et de certains outils privilégiés comme les médias traditionnels (presse écrite et presse magazine, radio et télévision) dont elle s’efforce de suivre bon gré mal gré et à son propre rythme le lent développement.

Les principaux acteurs de la communication ont pris peu à peu conscience des riches possibilités techniques et des multiples avantages (en ce qui a trait à la construction et à la valorisation d’une image publique, ainsi qu’à la construction d’un discours politique efficace) que les médias offraient. Ils s’en sont donc saisis pour les intégrer aux diverses stratégies de communication déjà mises en place par les politiciens, leurs conseillers en communication et leurs équipes de campagne.

Les réseaux sociaux sont devenus des outils incontournables de communication; leur avènement est tel qu’ils pourraient prendre le pas sur les médias traditionnels.  Pour les personnages publics, et encore plus en politique, les réseaux sociaux doivent être considérés comme des outils professionnels de construction et de gestion de leur image. Et d’autant plus que la communication est au centre de toute stratégie politique. 

Aujourd’hui, les politiques ont fini de s’approprier de ces outils pour faire leur promotion et parler directement avec leurs concitoyens. En effet, la formule la plus utilisée par les politiques reste le « Facebook Live » qui crée une relation directe avec les utilisateurs connectés. La présence des politiques sur les réseaux sociaux notamment Twitter et Facebook permet également de recueillir les suggestions et des critiques leur obligeant ainsi de bien soigner leur image.

L’émergence des nouvelles technologies a aussi changé le rapport des hommes politiques à leur électorat. Autrefois, tout se jouait entre eux, les grands médias et les citoyens…Aujourd’hui les réseaux sociaux en se glissant entre les citoyens viennent perturber ce triangle. Une occasion de gagner en  visibilité pour des petits partis ou des personnalités controversées (Donald Trump en est un exemple récent) qui n’ont pas les moyens d’émerger sur les médias traditionnels mais aussi une remise en question pour les grands partis qui doivent apprendre à communiquer autrement.

 

Partagez sur:

Auteur de l’article : Yero GUISSE

Blogueur, Activiste, Rédacteur Web Administrateur.....Blog de Yero Guisse