Le message du professeur à ses élèves : “Non, l’échec n’existe pas !”

Le baccalauréat 2020 a donné son verdict et comme toujours, il y avait des sourires qui contrastaient avec des cris qui faisaient froid dans le dos. Je m’incline d’abord devant les lauréats.

Vous êtes des héros. Vous avez votre ticket. Ce diplôme a une saveur particulière, croyez-moi. Il est plus beau que la licence, la maîtrise et même le doctorat. Car c’est tout le quartier attendait le résultat. Alors Savourez votre succès!

Quant à ceux qui sont ajournés, ils n’ont pas échoué. Oui ils n’ont pas échoué. En fait, puisque je n’ai pas un bon niveau en français, je me suis permis d’aller consulter le dictionnaire pour voir la définition du mot ajourné et j’ai trouvé “remis à plus tard” alors qu’est ce qui est remis à plus tard? Votre réussite bien sûr!

Ce que nous concevons souvent comme échec n’est en réalité qu’une formidable occasion de s’améliorer, de devenir meilleur. Tenter et ne pas réussir n’est pas échouer. Il faut opposer de l’abnégation au destin qui s’acharne. Il n’est pas mal de tomber mais quand on tombe on se relève et ON MARCHE.

Les autres sont partis se dit-on et on a envie d’y aller aussi, mais comme je l’ai dit dans mon roman LES ABUS DU DESTIN, on oublie qu’on a pas tous le même chemin et donc on aura pas la même trajectoire.
On est recalé alors on ferme les yeux, on mobilise son énergie et on revient à l’assaut. La persévérance a la clé à tout. Continuer même si on lit le désespoir et le dépit dans le regard des autres.

Continuer même si le chemin nous paraît long. Continuer même si on pense qu’on a plus la force de continuer. Persévérer encore et encore! Prenez l’exemple sur la femme enceinte en train d’accoucher, elle ne fait pas sortir l’enfant après seulement la première poussèe, elle pousse, pousse et pousse encore avec à chaque fois plus de force jusqu’ à ce que l’enfant sorte de sa cachette. Toi aussi, mon cher, ma chère. Tu as poussé mais et ce n’est pas venu alors prépare toi à pousser encore plus fort.

Mes mots ne pourront pas faire sécher les larmes d’un(e) ajourné(e) mais ils entretiendront le feu qui illuminera les prochaines victoires. Ma sœur, mon frère alors, lèves toi, lève ta tête et dis moi que tu le feras. Dis moi comme Mariama ba, que tu iras à la quête du bac, tant pis si tu auras à le refaire plusieurs fois. Le jugement des autres, ce qu’ils en penseront compte peu face à ton immense défi, ton excitant challenge à toi.

Courage, ton nom n’est pas sur la liste de cette année, mais il le sera parce que ta réussite a été ajournée… à l’année prochaine.
Yes, you can!!!

Abdourahmane Diène

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Blogueur, Activiste, Rédacteur Web et Entrepreneur, Yéro GUISSE est un jeune Sénégalais passionné des nouvelles technologies et des nouveaux médias. . J'essaie à travers ce blog d'apporter mes idées et mes contributions sur la marche de mon pays. Je suis pour un Sénégal des valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top