Le Blog de Yéro Guissé

"Espace de Réflexion et de Partage, Mon avis sur l'Actualité !" Une Vitrine sur le Fouta !

Retour sur la vie et l’oeuvre de Thierno Tapsir Pam de Dondou !

Retour sur la vie et l’oeuvre de Thierno Tapsir Pam de Dondou !

Qui était Thierno Tapsir Pam de Dondou (Rta) ?

SA NAISSANCE :

Originaire de Dondou Amel Samba, village situé dans la vallée du fleuve Sénégal (Matam), Thierno Tapsir Mohamadou Oumar Pam (RTa) plus connu sous le nom de Thierno Tapsir Pam (Rta) vint au monde en l’an 1906. Il naquit en Côte d’ivoire. Grand érudit d’Allah, le Clément, il fit la rencontre avec de grandes personnalités religieuses. Après son retour au Sénégal, précisément dans son village Dondou, son père l’inscrit à l’école coranique.

SA FORMATION :

Durant sa quête du savoir, il fit preuve de bravoure, d’abnégation et d’ardeur. Il entama ses études coraniques à Kaëdi en Mauritanie auprès de Thierno Samba Sada Sow. Après Kaëdi, il poursuivra sa formation religieuse à Sahal en Mauritanie où il maitrisa le Coran. C’est ainsi qu’il devint le premier « Cubballo » (pêcheur) à mémoriser le Coran à Dondou. De retour dans son village, un de ses parents du nom de Mamadou Ngaye lui demanda de lire une lettre écris en arabe. Ne maitrisant pas la langue, il rejoindra par la suite l’école de l’auguste maître Thierno Demba Law à Magama en Mauritanie pour apprendre la charia (loi islamique) en compagnie d’une vingtaine d’élèves. Il resta trois (3) ans à Magama. Passionné pour le savoir, il entreprit une autre destination. De là, il quitta Magama pour Ganguel auprès du grand Cheikh et Hafiz, le juriste Cheikh Moussa Camara. Trois (3) ans après, ce dernier lui orienta vers Babangol auprès de Thierno Samba Babangol. Une fois dans ce village, ils trouvèrent qu’il n’y avait qu’une seule maison, alors qu’ils étaient très nombreux. C’est ainsi que le marabout les installa à Ganguel Makka Mody, un village non loin de Babangol. Le chef de village à l’époque, Mamadou Makka chargea ses délégués de trouver deux chambres pour Thierno Tapsir Pam (Rta) et ses compagnons. Ainsi, ils faisaient des navettes entre ces deux villages en faisant preuve d’abnégation. Il resta deux (2) avec Thierno Samba Babangol.

SA DIMENSION INTELLECTUELLE, RELIGIEUSE ET SOCIAL

Après Babangol, il retourna à Dondou et devint l’un des grands érudits du village. Il fit des études riches avec une bonne maîtrise du livre Saint, des préceptes de la charia et de certaines sciences religieuses. Il aimait la science islamique et les grands érudits. Il s’est toujours penché pour l’apprentissage de la science islamique. Le saint homme était sollicité du fait de ses qualités extraordinaires. Dans le village, quand la pluie tardait, les habitant le sollicitaient afin qu’il demande à Allah, le Tout-Puissant de faire tomber le liquide précieux. Homme vertueux, il fut comblé de dons précieux comme traduit cette anecdote : un jour, les gens étaient en train de faire le coulage de son bâtiment et le ciel devint nuageux. Par son savoir, il dévia la pluie vers l’Ouest du village. Alors, il fut un point d’attraction de bienfaits. Après sa formation  et son acquisition de bagages intellectuelles, il se consacra à la transmission du savoir pour sortir certains dans l’ignorance. Il était généreux, modeste et prudent du fait de ses connaissances précieuses et valeurs nobles de pitié et de droiture. Le vénéré Thierno Tapsir Pam (Rta) a à son actif un poème de haute facture  dédiée à son maître Thierno Samba Sada Sow de Kaëdi.

SA RENCONTRE AVEC DE GRANDS ERUDITS :

En compagnie de son ami, Thierno Mamadou Lamine Sow (Rta), fils de son premier maître, il effectua une ziarra à Thierno Ahmadou Barro (Rta) à Mbour. C’est par son ami qu’il a connu ce grand érudit d’Allah, le Voyant. Depuis cette première ziarra, il s’est lié à Thierno Ahmadou Barro (Rta) et entretenait d’excellentes relations avec lui. Par ce dernier, il rencontra Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta) de Médina Gounass. Intelligent, il amena son maître spirituel Thierno Ahmadou Barro (Rta) et Thierno El Hadji MohamadouSaïdou Ba (Rta) à Dondou. Lors de ce séjour, il demanda à Thierno Ahmadou Barro (Rta) de prier pour le village. En ce moment, le village ne comptait qu’une seule mosquée. Aujourd’hui, le village compte plusieurs mosquées dont la deuxième fut initiée par lui. Il faisait partie de ceux qui étaient chargé du lavage mortuaire de son maître spirituel Thierno Ahmadou Barro (Rta). Après le rappel à Dieu de ce dernier, il se replia auprès de Thierno El Hadji MohamadouSaïdou Ba (Rta). Chaque année, lui et son ami Thierno Mamadou Lamine Sow se replièrent au Daaka de Médina Gounass en compagnon des dizaines de pèlerins. Recevant de Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta) l’invocation « Allahumma anta salam » récitée en haute voix après chacune des cinq (5) prières, il le pratiqua à Dondou.

Son érudition lui a fait aujourd’hui l’absent, le plus présent à Dondou. Chaque année, les fidèles lui rendent un vibrant hommage à travers la ziarra qui lui a été dédiée. L’édition 2019 est prévue les 18 et 19 septembre à Dondou. 

SON RAPPEL A DIEU :

« A Dieu nous appartenons et à lui nous retournerons »

Après avoir accompli cette mission, Thierno Tapsir Mohamadou Oumar Pam (Rta) fut rappelé à Dieu en 1969 dans sa chambre à Dondou. Il fut inhumé au cimetière. Sa tombe reste un lieu visité surtout en période de ziarra. 

Qu’Allah, le Très Miséricordieux lui accorde son agrément !

Aliou KOUME, Agent administratif

Aboubackry Pam, Etudiant

Mohamadou Pam, Enseignant

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yero GUISSE

Blogueur, Activiste, Rédacteur Web et Entrepreneur, Yéro GUISSE est un jeune Sénégalais passionné des nouvelles technologies et des nouveaux médias. . J'essaie à travers ce blog d'apporter mes idées et mes contributions sur la marche de mon pays. Je suis pour un Sénégal des valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *