Le Blog de Yéro Guissé

"Espace de Réflexion et de Partage, Mon avis sur l'Actualité !" Une Vitrine sur le Fouta !

3eme mandat – Macky Sall entre le marteau du « fast-track » et l’enclume de la « controverse »

3eme mandat – Macky Sall entre le marteau du « fast-track » et l’enclume de la « controverse »

Après le traditionnel message à la Nation, le président Macky Sall s’est entretenu avec la presse nationale au Palais de la République. Plusieurs sujets d’actualité ont été abordés, notamment son intention supposée de vouloir se présenter à un 3e mandat.

A la question de savoir s’il briguera un 3e mandat, le Président Macky Sall répond ceci : « Je ne peux pas parler de troisième mandat. Parce que si je dis que je ne serai pas candidat, les gens ne vont plus travailler. Si je dis que je serai candidat, les (…) vont se suivre et ce sera une polémique sans fin »

En disant qu’il ne se prononcera pas sur son éventuel 3e mandat, le Président Sall verrouille toutes les pistes et privilégie le travail au détriment de la politique politicienne.

C’est une bonne posture pour un chef d’Etat qui veut réussir son mandat et garantir la stabilité « politique » du pays et de sa coalition. La preuve : il y aura moins de débast et de polémiques sur le 3e mandat et aussi retardera les éventuelles « querelles de positionnement » au sein de sa propre coalition.

Par contre, il y a un gros risque pour le Président de vouloir se prononcer à la veille de la Présidentielle de 2024. Dans ce cas, si son avis est favorable à un 3e mandat, le Sénégal peut basculer dans la controverse comme en 2012. (On ne le souhaite pas). Si son avis est défavorable à un 3e mandat, cela peut affecter son parti et sa coalition politique avec des querelles de succession comme ce fût le cas en 2012 avec la coalition « Benno Siggil Sénégal » qui avait aboutit au divorce « Niass-Tanor ».

Pour éviter tous ces scénarios, le Président Macky Sall doit tenir un langage de vérité aux Sénégalais et à ses propres partisans. Comme le dit l’adage Peul : « Ko Footi haalede e Saapo Lewru ko yo Haale e goo lewru (Ce qui doit se régler le 10 du mois, doit d’abord se régler au 1er du moi) 😂😂

Pour la stabilité de son parti, Macky doit accepter de mener dès maintenant le débat sur le dauphinat car en démocratie, les règles du jeu doivent être connues d’avance afin de garantir une meilleure expression du discours politique !

Quoi qu’il en soit, on ose espérer que le moment venu les acteurs politiques mettront en avant les intérêts du Peuple sénégalais afin éviter à notre pays de replonger dans de mauvais souvenirs !

Yero Guisse / www.yeroguisse.org

Partagez sur :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yero GUISSE

Blogueur, Activiste, Rédacteur Web et Entrepreneur, Yéro GUISSE est un jeune Sénégalais passionné des nouvelles technologies et des nouveaux médias. . J'essaie à travers ce blog d'apporter mes idées et mes contributions sur la marche de mon pays. Je suis pour un Sénégal des valeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *