Hommage à Mamadou Diop « Bowel » : Nguidjilone perd un de ses illustres fils !

Baba Mamadou Diop dit « Bowel » est parti à jamais. Nguidjilone perd un de ses illustres fils, la région de Matam orphelin d’un acteur de développement, le Sénégal et la Mauritanie pleurent un cadre qui a servi les deux peuples avec bravoure, dignité et loyauté.

Baba Mamadou Diop était un intellectuel chevronné qui a vécu toute sa vie à servir la communauté. L’homme était respecté par ses pairs partout où il est passé. Un cadre de haut niveau en Mauritanie, Baba « Bowel » a travaillé pendant de longues années en tant que fonctionnaire et gravi beaucoup d’échelons. Au Sénégal, Baba Mamadou Diop a continué ce même amour du travail au service de la communauté. La vision de développement de Baba Bowel était orientée vers la promotion de l’agriculture. C’est dans ce sens qu’il a travaillé pendant longtemps à la SAED (Société Nationale d’Aménagements des Terres du Delta) où il était membre du Conseil d’Administration. Responsable régional des producteurs de la vallée et Coordonnateur de l’Association « Kawral Nguenar et Bosséa » qui regroupe 40 villages de la région de Matam, Baba Mamadou était également un artisan du Système Rizicole Intensive (SRI) dans la région de Matam. Baba Mamadou Diop était également le porte-parole des agriculteurs de la région de Matam.

Sa contribution au développement local etait également remarquable dans les différents domaines. En effet Monsieur Diop est un éminent conférencier et consultant en développement local. Ainsi lors du Festival Cultuel « Ngijilon Vision » en décembre 2016, Baba Mamadou avait animé un panel sur l’importance casiers agricoles dans le développement agricole (Voir Photos). Son apport en tant personne ressource au Festival de Nguidjilone a grandement contribué à la réussite de cet évènement culturel, premier du genre à Nguidjilone.

Baba Mamadou Diop est parti mais nous retiendrons de lui un homme respecté qui a servi sa communauté jusqu’au bout des ongles. Pour l’histoire et la postérité, Baba Mamadou restera pour nous, une référence et son exemple doit inspirer la jeune génération. Baba Mamadou Diop quitte ce bas-monde à l’âge de 73 ans (selon sa famille) avec une MISSION ACCOMPLIE !

En ces moments de tristesse et de douleur, j’ai une pensée forte à notre maman Marième Sow, à tes enfants, mes frères Hamidou Diop, Amadou Naiky Diop et à Kadji Diop (et ses sœurs) qui était toujours à tes cotés jusqu’à cette matinée du lundi 14 janvier 2019 à l’hôpital principal de Dakar.

Mes pensées vont également à tes amis, tes collaborateurs, tes collègues producteurs de la région de Matam et de la SAED avec qui tu as partagé de longues années de travail et de labeurs.

Mes pensées vont également à ton ami, ton homonyme et fidèle compagnon (depuis la Mauritanie)  Mamadou Samba Guissé. Je suis témoin de votre amitié et de vos rapports très cordiaux. J’imagine combien il sera affecté par ta disparition.

Mes condoléances à toute la famille de Nguidjilone, de Dakar, de Matam et de la Mauritanie. Je prie le Bon Dieu de vous accueillir de son Paradis Céleste.

Repose en paix Baba Mamadou Diop !!!

Ton fils Yero Guissé !

Lors Panel Festival Culturel NGIJILON VISION
Lors du Panel Festival Culturel NGIJILON VISION Décembre 2016
Lors du Panel Festival Culturel NGIJILON VISION Décembre 2016
EN 2010 lors de la journée d’intégration de l’Amicale des Elèves et Etudiants de Nguidjilone (AMEEN)
EN 2010 lors de la Journée d’intégration des Elèves et Etudiants de Nguidjilone (AMEEN) avec son fils HAmidou Diop

Partagez sur:

janvier 16, 2019

Étiquettes :